Conférence de Laurent Vimont – Président de Century 21 France

Jeudi 28 Avril 2011, au centre de conférence Edouard VII, Réseau ProActif a eu l’honneur et le plaisir d’accueillir Laurent VIMONT, Président de Century 21, une marque de référence avec ses 900 agences et 5700 collaborateurs. Il a répondu aux différentes questions des participants sur le marché et le métier d’agent immobilier.

Laurent VIMONT a suivi un parcours professionnel assez atypique. En effet, il y a près de 30 ans, il a choisi d’arrêter l’école deux ans avant le bac. Il a exercé alors le métier de maître nageur sauveteur et a travaillé avec le célèbre entraineur Philippe LUCAS pendant trois ans. Il a fait un saut dans l’immobilier à 23 ans auprès de Michel TROLLE qui avait importé des Etats-Unis la franchise Century 21. Il a ainsi côtoyé l’exigence d’un futur entraineur de championne olympique et l’esprit d’initiative du fondateur de Century 21.

Sans diplôme, Laurent VIMONT a développé d’autres qualités. Les ingrédients de la recette de son succès ont été essentiellement son instinct et son flair. «  Les meilleurs sont ceux qui se trompent moins que les autres » précise-t-il et c’est ce qu’il s’est attaché à accomplir. Enfin, il a toujours choisi les personnes avec qui il voulait travailler et à qui il allait remettre son avenir professionnel. Cependant, Laurent VIMONT a également souligné qu’avec une formation en école de commerce ou sur les bancs d’une faculté de droit, il aurait gagné plus de temps.

Laurent VIMONT est avant tout un homme enthousiaste et  passionné. Pour lui, agent immobilier est « un métier remarquable aussi beau que celui de sage-femme car il permet de réaliser son projet de vie » rappelant la citation du célèbre architecte français Le Corbusier « le logis, c’est le temple de la famille ». Le client est aujourd’hui surinformé et l’agent est passé de celui qui a l’information à celui qui trie l’information. Ainsi « L’agent est un accoucheur d’idée » dans le sens où il distingue le rationnel de l’irrationnel, par rapport à un budget il détermine ce qui est réalisable : « Acheter aujourd’hui c’est faire des concessions […] Il faut humer, sentir, respirer l’endroit que l’on veut habiter et dans 95% des cas, il manquera 15% sur le financement et il faudra faire des concessions » précise-t-il. Il déplore  cependant qu’à partir des années 70, le métier se soit très vite développé (le nombre d’agence est passé de 12000 en 1987 à 30000 en 2007) et surtout très mal développé. La profession de franchise était très peu réglementée (peu de conditions et  de très faibles apports étaient nécessaires pour pouvoir créer son agence) attirant des opportunistes qui ont dégradé l’image de ce métier. C’est pourquoi, Laurent VIMONT milite actuellement pour cette profession. Il souhaite que les patrons d’agence et les négociateurs aient une formation diplômante (ne maîtrisant pas les bases juridiques de la vente ou de l’achat, de graves erreurs  sont encore commises par ces derniers).

L’esprit vif et curieux ainsi que l’enthousiasme de Laurent VIMONT sont ressortis tout le long de sa présentation. Laurent VIMONT a partagé ses expériences et ses connaissances d’expert avec clarté, simplicité et humour. Des ficelles de la profession au choix du type d’investissement immobilier ainsi que sa vision de la situation actuelle du marché, de nombreux sujets ont été abordés avec chiffres à l’appui. Comme il l’a précisé « le français est né avec une brique dans le ventre ; la notion de propriété sont dans les gènes » en revanche « il n’y a pas de bon moment pour acheter ou pour vendre, tout dépend de son projet personnel » souligne-t-il.  Il combat l’idée de « propriétaire à tout prix » et cela a été un grand étonnement dans la salle lorsqu’il précisa qu’il était lui-même locataire notamment car il trouvait les « prix indécents ». Les échanges se sont poursuivis avec enthousiasmes et intérêts autour d’un cocktail durant lequel nos membres ont pu apprécier à nouveau la sincérité et la modestie de Laurent VIMONT.

Bookmark and Share