Le projet et ses intérêts

Evénement

Ce “concours d’éloquence” est une initiation à la plaidoirie.


Intérêt

Permettre à des étudiants de cursus différents de se rencontrer et de se confronter. Permettre une initiation à l’art oratoire pour les étudiants en droit, Science Po, HEC et autres écoles de commerce qui ne sont pas rompus à cet exercice. L’idée est donc d’éprouver leur capacité à argumenter, expliquer une position, prendre la parole devant des professionnels, un public qui leur est étranger, et défendre une position. Cela profitera également aux étudiants dans leur cursus universitaire dans la mesure où ça leur permettra de réviser leurs matières. Enfin, c’est une préparation à la vie active.

Participants

Les participants seront des étudiants en droit de la 1e à la 5e année ainsi que les étudiants de Science Po, HEC et autres écoles de commerce. Le nombre de tours sera à déterminer en fonction du nombre de participants. Il n’y aura pas de maximum dans le nombre d’inscrits ; mais nous limiterions à 32 le nombre de celles/ceux qui seraient en phase finale.

Jurys

Les jurys seront composés de 3 professionnels expérimentés pour les tours éliminatoires, 5 pour les 8ème, ¼ et ½ finales et 9 pour la finale. Les professions, où l’art oratoire a toute son importance, seront principalement recherchées : avocats, magistrats, élus, enseignants, etc.…

Fonctionnement

Chaque épreuve sera un cas pratique mais pas tranché (style ouvert pour que chaque partie ait sa chance). En revanche, la nature du cas pratique dépendra du niveau d’études de l’étudiant (exemple : pour un étudiant en 1ère année : seul un cas pratique avec pour thème la preuve ou le droit de la famille sera envisageable).

Le concours englobera 2 tournois : les étudiants de 1ère et 2ème année concourront ensemble et les étudiants de 3ème, 4ème et éventuellement 5ème année concourront ensemble. La remise de prix sera propre à chaque tournoi.

Le jury ne sera pas trop exigeant quant au fond du droit (sachant que les étudiants ont toujours un travail assez important à fournir dans le cadre de leurs études, l’idée est donc de ne pas alourdir leurs charges de travail). La notation portera surtout sur la technique oratoire, la diction et la capacité de l’étudiant à convaincre son auditoire.

Le vainqueur de chaque épreuve passera au tour suivant. Les plaidoiries seront ouvertes au public à compter des 16e ou 8e de finale (à déterminer). Les cas pratiques seront remis aux étudiants 2 semaines à l’avance pour un temps de préparation adéquat. Le passage devant le jury sera de 10 à 15 minutes par étudiant. Avec un débriefing de 10 min pour dire ce qui va et ce qui ne va pas, donner les conseils adéquats pour l’amélioration. Nous remettrons un fascicule (de 5-10 pages) sur les techniques argumentaires et l’art oratoire à chacun des étudiants participant à l’évènement.

La finale

L’événement marquant de ce concours est la finale qui regroupera tous les leaders d’opinion autour d’une soirée de gala. Seront invités les professeurs des facultés ayant envoyés des élèves, l’ensemble des professionnels ayant pris part aux jurys au cours de l’année, les membres de Réseau ProActif, les élus locaux et des VIP à déterminer en relation avec le thème de la soirée.

Cette soirée permettra également de mettre en scène les finalistes pour une performance théâtrale qui procurera aux invités beaucoup de plaisir : les défis d’éloquence de ce type là offrent beaucoup de créativité artistique, et il s’agit littéralement d’un spectacle très apprécié.