Séminaire d’orientation à Clichy sous Bois (93)

 

Ce samedi 14 avril, le Club Orientation de Réseau ProActif se rendait à Clichy-sous-Bois pour une rencontre avec les jeunes. L’organisation a été effectuée par l’association Etude Plus sur place. Le panel d‘enfants se compose majoritairement de collégiens et le Club Orientation vient en force avec une juriste, une analyste financière, un contrôleur de gestion, un trader, un expert comptable et un économiste de la construction ! Les enfants ont donc été gâtés de compétences et surtout de parcours originaux et passionnants !

La Fédération Etude Plus regroupe actuellement 21 associations ayant les mêmes objectifs : œuvrer pour la réussite scolaire et l’épanouissement personnel à travers l’acquisition d’une méthode de travail structurée, l’apprentissage de la citoyenneté, la participation constructive à la vie collective, l’épanouissement culturel et l’accompagnement des parents dans le suivi de la scolarité de leurs enfants. Les intervenants avaient donc à faire à des enfants bien plus consciencieux que d’habitude sur l’importance de faire des études quand bien même ils habitent une géographie peu favorable !

Contrairement aux fois précédentes, parmi les enfants certains exclament leur volonté d’aller faire médecine après leur Bac S, baccalauréat que beaucoup ont en ligne de mire déjà depuis le collège ! Le travail est plus simple alors les intervenants de la journée : montrer qu’ils ont eu des parcours fort intéressants avec beaucoup moins d’atouts en main et inciter leur auditoire à se fixer des défis plus importants pour leurs choix de carrière.

L’intérêt de l’après-midi était également de fournir aux jeunes des éléments concrets sur le monde de l’entreprise et les types de métier qu’ils peuvent exercer. Les intervenants ont mis l’accent sur le côté « corporate », le fait d’aller travailler en costume, pour des marques connues ou avec des budgets ou des personnes sous leur responsabilité qui faisaient rêver ces enfants. Encore une fois, ils n’avaient aucune notion des salaires auxquels ils pouvaient prétendre à la fin de leurs études. Alors quand on leur dit qu’ils peuvent gagner 5/6 mille euros par mois, ou qu’un jeune trader peut avoir 100 mille euros de bonus, la salle commence à s’agiter !

La fin d’année verra encore quelques déplacements en banlieue parisienne où de nombreuses associations attendent encore notre venue !

Bookmark and Share